Festival international de piano La Roque d’Anthéron – Du 23 juillet au 18 août 2021

La 41e édition du Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron voit le jour, c’est une naissance, une heureuse nouvelle que nous vous annonçons. 1981-2021, 40 ans de Festival(s) égrainés dans la continuité mais tous différents et depuis l’an passé le défi de savoir s’adapter aux conditions les plus folles, celles que nous n’aurions jamais imaginées et qui pourtant nous ont saisis. Un secteur totalement à l’arrêt et c’est un pays tout entier jeté dans les bras de Morphée.

« Une édition solidaire » ce sont les mots de René Martin, le Directeur Artistique du Festival. Pour conjurer le sort, il nous entraine dans une mélopée. De très nombreux artistes sont invités, comme un exorcisme à la précarité, un pied de nez à cette période muette. Et pour vous, cher public, l’occasion de s’assoir, de retrouver l’écoute, le son de l’instrument ; reprendre souffle et respirer musique.

Nous restons sur une formule proche de celle de l’an passé, essentiellement concentrée au Parc de Florans, rythmant la litanie des heures de la journée. Aux petits jours, avant 10h les mises en bouche du matin, l’éveil des sens avec Kotaro Fukuma, Andrei Korobeinikov, ou Etsuko Hirose… Les interludes d’après-midi, à 17h, dans l’Espace Florans pour sublimer la musique de chambre avec les Trios Chausson, Karénine ou Owon… mais l’allée de platanes abritera aussi et entre autres une belle programmation féminine, Caroline Sageman, Célimène Daudet, Anna Geniushene… Et en point d’orgue, les heures vespérales viendront conclure ces journées. Avec sous la conque le retour des grandes formations et la venue de l’Orchestre de chambre de Paris dirigé par Lars Vogt en ouverture, l’Orchestre Philharmonique de Marseille dirigé par l’illustre Lawrence Foster ou le Sinfonia Varsovia dirigé par Arie van Beek… Les concerts marathon avec le duo Renaud Capuçon et Beatrice Rana ou encore Jean-Marc Luisada ; les spéciales, le concert de Jonathan Fournel, lauréat du Concours Reine Elisabeth 2021 ; une journée consacrée aux compositrices avec Marie-Catherine Girod, Célia Oneto Bensaid et David Kadouch ; le Sinfonia Varsovia dirigé par Jean-Jacques Kantorow avec la complicité de son fils Alexandre en soliste ; les rendez-vous avec les Pianistes à qui vous avez tant manqué ! Nicholas Angelich, Arcadi Volodos, Luis Fernando Pérez, Nelson Goerner, Khatia Buniatishvili, Nikolai Lugansky… Nous ferons également quelques pas de côté. Au Centre Marcel Pagnol à La Roque, par exemple, avec des journées autour de la création contemporaine et de rencontres inespérées avec Tristan Murail, Gilbert Amy et Marco Stroppa. Au Grand Théâtre de Provence pour retrouver Grigory Sokolov. Nous irons même jusqu’au clin d’oeil marseillais ! Les Artistes n’ont qu’une hâte, vivre ces heures musicales en votre compagnie, et dans ce havre de beauté, rattraper le temps perdu. Que nos soutiens soient remerciés, des plus modestes aux plus importants, maillons d’une chaine indispensable à la tenue de cette édition, partenaires, mécènes, institutionnels ou particuliers, tous font acte de résistance en considérant la culture essentielle à nos vies. Le Conseil d’Administration du Festival, les nombreux bénévoles, les équipes professionnelles de Nantes et de La Roque, tous oeuvrent dans un même élan pour vous accueillir. Entre pass sanitaire et autres consignes salutaires, bien sûr nous nous plierons à tout et de bonne grâce encore. En essayant de vous faire oublier les contraintes et le manque, ce sera le prix de notre liberté. La liberté d’aller et venir dans les allées du Parc, la joie de savourer une sonate, un concerto, une ballade. Imaginez ! Tendez l’oreille et vous devinerez le bruissement de la campagne, les frémissements de la nature, vous percevrez peut-être les notes qui s’élèveront bientôt vers la canopée, il est grand temps que le rêve devienne réalité. 

A télécharger

Affiche La Roque
DP La Roque