Aline Pôté, Attaché de presse, Bleu dièse communication

Suivant les traces de son père, le compositeur, organiste et maître de chapelle Maurice Pôté, Aline Pôté se souvient du jeu de cet harmoniste talentueux, qui exerça son art pendant près de 50 ans sur l’orgue emblématique du XIXème siècle de Notre-Dame-de-Bon-Port de Nantes.
C’est dans cet univers fortement orienté qu’Aline Pôté évolue dès l’enfance. Cours de solfège, de piano, d’écriture et de composition au conservatoire de Nantes seront son quotidien. Des études récompensées par un diplôme de solfège à 12 ans, suivi d’une médaille d’or de piano du conservatoire de Nantes à 20 ans. En 1993, elle reçoit une médaille d’or de solfège par la Réunion des Conservatoires de Paris. Ce palmarès se complète d’un cursus à Paris IV Sorbonne.

Riche de la transmission du savoir parental, augmentée par sa persévérance  et sa passion, les perspectives se dessinent. Aline Pôté débute sa carrière en tant qu’assistante de programmation pour l’Auditorium du Louvre en 1997 dans le cadre du festival « Classique en images ». Puis après deux années au Bureau de Presse AnaKrusis, les portes des festivals les plus prestigieux s’ouvriront : la Roque d’Anthéron, Beaune, Fontevreaud, Gerberoy ainsi que celle des Nuits Romantiques du Lac du Bourget et de Montreux. De 2000 à 2002, elle acquiert un savoir-faire reconnu par Warner Classics, qui lui confie la gestion de différents labels tels qu’Erato, Teldec, Nonesuch et Finlandia. En parallèle, nommée également responsable de promotion à Nouvelle Résonance, Aline Pôté étend son champs d’action en accompagnant les artistes prodigieux de Mirare, Ambroisie, Cypres et Satirino pour la saison de l’Ensemble orchestral de Paris.

Lors de la création de Bleu Dièse en 2006, sa formation de musicienne est un atout indéniable, offrant une compréhension mutuelle avec les artistes. Cette mise au diapason facilite les échanges, permettant également de détecter les talents. Aline acquiert ainsi la confiance de nombreux virtuoses de renommée mondiale. Attachée de presse indépendante, Aline Pôté suit les saisons de l’Orchestre National d’Ile de France ainsi que celles du Concert Spirituel entre autres. Depuis 1998, elle couvre une partie du Festival de piano de La Roque d’Anthéron ; René Martin la remercie pour cette fidélité en lui donnant les pleins pouvoirs pour la saison 2019. La dynamique de développement de Bleu Dièse s’intensifie régulièrement. Ainsi, les directions des festivals d’Ile de France, de Bucarest et de La Grange de Meslay font appel à ses compétences. Les Folles Journées de Nantes et la Folle Nuit Mirare à Gaveau sont également sous sa responsabilité. Face à cette maîtrise sans fausse note, la profession voue à Aline Pôté une réelle considération. Son réseau tissé de longue date avec les maisons de disques, les journalistes presse et TV assurent à son travail une visibilité médiatique qualitative et ciblée.

Aline Pôté gère en « soliste » l’ensemble des activités de Bleu Dièse en mettant savoir faire et contacts à disposition des plus grands artistes. De la rédaction de dossiers de presse, de lettres d’information sur les sorties de disques et les actualités de concerts, jusqu’à l’élaboration de plans de promotion en passant par l’organisation des interviews et des voyages de presse, Aline Pôté ne lâche rien et poursuit sa profession avec exigence et passion.